Entretenir son moteur pédalier pour son vélo électrique

Il est toujours bénéfique de savoir réaliser soi-même l’entretien de son moteur. Cela permet de mieux comprendre son fonctionnement et d’être en mesure d’identifier une éventuelle anomalie (bruit régulier dans le moteur, baisse de puissance, etc…). En effet, cela peut faire peur si on n’a jamais vraiment bricolé, mais il n’est jamais trop tard pour apprendre à entretenir son moteur pédalier. Grâce à cet article, vous serez en mesure de démonter entièrement votre moteur pédalier afin d’en examiner les différents composants qui peuvent s’user dans le temps (roulements à billes, dentures des couronnes, etc…).

Nous avons également réalisé un tutoriel vidéo pour comment entretenir son moteur pédalier :

Explications étapes par étapes de l’entretien du moteur pédalier

1) Rassembler les outils nécessaires

Rassembler les bons outils pour le démontage et l’entretien du moteur. Tournevis plat/cruciforme, graise, frein filet, etc.

2) Démonter l’axe pédalier et sa couronne

Tout d’abord, il faut retirer l’axe du pédalier. Pour cela, il est nécessaire de retirer les 7 vis de la flasque à l’aide du cruciforme (1). Ensuite, retournez le moteur puis à l’aide de la pointe, retirez le joint d’étanchéité (2). Sous le joint se trouvent 2 écrous (écrou contre écrou), retirez-les à l’aide d’une pince plate (3). Vous pouvez désormais retirer l’axe pédalier (4).

3) Démonter le support

Une fois l’axe pédalier retiré, débarrassez vous du roulement axial (1) ainsi que du circlip (2) sur l’axe pour retirer la flasque du capteur pédalier. Pour retirer la flasque, vous pouvez vous aider d’un tournevis plat afin de la débloquer (3).

4) Démonter le support du roulement pour avoir accès à la roue libre

Dévissez les 5 vis du support de roulement de l’axe pédalier (1) puis retirez l’axe (2). Vous pouvez retirer la roue libre (3).

5) Démonter le contrôleur

Tout d’abord, à l’aide de votre clé allen, dévissez la partie dans laquelle est noyé le contôleur (1). Retirez délicatement le contrôleur (2) puis déconnectez tous les câbles (3). Le câble des capteurs hall est souvent plus délicat à retirer. Pour faciliter la tâche, grattez le joint d’étanchéité avec la pointe ou un petit tournevis plat puis lorsqu’il est suffisamment gratté, tirez délicatement sur le connecteur.
Attention à ne pas tirer fortement sur les fils et les arracher. Une fois les câbles débranchés, retirez les gaines en silicone sur les câbles de phases moteur (jaune, bleu et vert) et grattez tous les joints d’étanchéité (4) pour pouvoir retirer le stator à l’étape suivant.

6) Démonter l’ensemble stator/rotor

Pour démonter l’ensemble stator/rotor, il suffit de dévisser les vis du carter moteur avec votre clé allen (1) puis de tirer l’ensemble en faisant attention de ne pas arracher les câbles des phases moteur (2).

7) Retirer la roue libre ainsi que l’axe secondaire

Il faut d’abord retirer la flasque encastrée. Pour cela, utilisez les vis du carter moteur et les visser dans les trous taraudés et prévus pour décoller la flasque. Essayez de visser ces 3 vis (1) petit à petit de manière régulière pour déclipser la flasque (ne pas visser une seule vis à fond). Ensuite, retirez le circlip sur l’axe (2), puis la roue libre. Enfin, retirez le deuxième circlip (3) pour enlever l’axe (4).

8) Nettoyage et remontage

Ça y est, le moteur est totalement démonté, il faut maintenant le nettoyer. Pour cela, utilisez de l’essence et un pinceau (1 et 2) pour bien décrasser le carter ainsi que les différentes dentures des couronnes. Attention à ne pas mettre d’essence sur l’électronique. Après nettoyage, commencez par remonter l’ensemble stator/rotor puis utilisez une pâte d’étanchéité pour refaire les joints au niveau des connectiques (3). Laissez sécher la pâte.

9) Vérification et graissage des différents composants du moteur

Analyser les différents composants (état des dentures et des roulements). N’hésitez pas remplacer les composants qui paraissent usés (exemple : points durs au niveau des roulements, dents abîmées). Ces composants se rachètent sur le site OZO.

Si les composants sont en bon état appliquez à l’aide d’un bâtonnet de la graisse lithium (2) sur les roulements ainsi que sur les axes (pédalier + secondaire). Appliquez de la graisse téflon sur la roue libre (3) et de la graisse graphite sur les couronnes en acier (4). Faites tourner les engrenages pour que la graisse s’applique de manière homogène dans toutes les dentures. Finissez le montage, sans oublier de bien remettre toutes les pièces (écrou, contre écrou, joint, etc…). Votre moteur est reparti pour réaliser vos sortis les plus folles !

Vue d’ensemble des composants du moteur pédalier

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VTT KTM Team series kit électrique 750W, batterie PVC dans sacoche© 2020 OZO ELECTRIC
Installation d'un kit moteur roue© 2020 OZO ELECTRIC